Home

Retour à l'accueil - Cette page contient la biographie, une liste non exhaustive des expositions et des résultats de ventes publiques du peintre

 EN VENTE AU CATALOGUE
Louis Audibert "Le Baptême du Christ", Oil on canvas
cliquer sur la photo
Biographie
Louis Marie Barnabé Audibert est né à Marseille le 11 juin 1880. Ce fils et petit-fils d industriel savonnier de Marseille, propriétaire de la campagne Carlevan à Allauch, a fait ses études au pensionnat du Sacré-Cœur, puis entre à l'École des Beaux-Arts de Paris, ville où il séjourne de 1906 à 1912, et où il découvre les toiles de Cézanne et les peintres impressionnistes. Après la Première Guerre mondiale, il se lie à Louis-Mathieu Verdilhan et travaille avec lui à Cassis où il rencontre les meilleurs peintres des années 1920s. Il est lié à de nombreux artistes comme Albert Marquet, Moïse Kisling, Marcel Leprin etc. Il fait sa première exposition en 1903 au Salon "Les Amis des Arts" et expose au Salon d'Automne de 1907 à 1943, ainsi qu'au Salon des Indépendants. En 1912, il peint Les travailleurs au sable dans le canal Saint-Jean et Le débarquement des oranges.



" Le professeur de Winston Churchill "

Il fait sa première exposition personnelle en 1920 à Marseille à l'hôtel du Louvre et Paix, peint des panneaux décoratifs pour l'Opéra, le Palais de Justice et le Pavillon de Provence à l'exposition internationale de 1937.  Aprés la deuxième guerre mondiale, il installe son atelier au no 30 du cours d'Estienne d'Orves 
(ex-Canal de la Darse, puis de la Douane, comblé entre 1927 et 1929) à Marseille. Le milieu des peintres du canal se perpétue autour de lui et du bar Peano (voir vidéo). En 1948, il fonde l'Union des arts plastiques dont il est élu Président. Il devient le professeur de Winston Churchill en 1921 (voir vidéo).

Audibert s'est attaché à fixer le ton local en fonction de la lumière, dans une matière lisse mais variée. Chacune de ses toiles, scène, nature morte, paysage, est presque toujours ordonné en fonction de la théâtralité de la composition, tendance qui se retrouve chez ses contemporains Alfred Lombard et Pierre Girieud.

Une grande exposition (voir vidéo) lui est consacrée au Palais Longchamp, Musée des Beaux-Arts de Marseille, en 1975, qui offrira un panorama exceptionnel de son travail depuis ses débuts, et qui générera un grand enthousiasme.

Il meurt le 20 mars 1983 à Marseille.



Aujourd'hui Galerie Steinitz
Musées

Musée de Cassis
Musée des Beaux-Arts de Marseille, Palais Longchamps


Résultats de ventes
Cote Akoun