Home

Retour à l'accueil - Cette page contient la biographie, une liste non exhaustive des expositions et des résultats de ventes publiques de l'artiste

 EN VENTE AU CATALOGUE
Maurice DUFRENE Cabinet de Travail, 3 Lithographies, 1906Maurice DUDRENE Chambre de Dame, 4 Lithographies, 1906



Maurice Dufrène est né à Paris en 1876. Il a étudié à l'Ecole des Arts Décoratifs.

En 1899, alors qu’il n’avait que 23 ans, il devint directeur et directeur de La Maison Moderne, une association d’artistes qui travaillaient ensemble à la création de dessins pouvant être produits en plusieurs exemplaires. Ces artistes étaient van de Velde, Horta, Plumet et Selmersheim.


Son travail fut présenté pour la première fois dans des salons en 1902 et, à partir de 1903, il exposa régulièrement au Salon d’automne et aux salons de la Société nationale des beaux-arts. Il passa rapidement à l'avant-garde du design moderne et fit partie, avec Leon Jallot, du groupe de designers français qui devint connu sous le nom de Constructeurs, avant la Première Guerre mondiale. Dufrène travaillait alors à la Maison Moderne de Meier-Graefe vers 1900 et dessinait dans le style Art Nouveau.

En 1910, son travail adopte des formes plus simplifiées utilisant des matériaux et une construction plus substantiels. En 1904, il devient membre fondateur du Salon des artistes décorateurs, à travers lequel il expose pendant trente ans.

Il a enseigné pendant un certain temps à l'École Boulle et est revenu à la conception en 1919 pour produire des conceptions soignées et logiques, ornées de motifs de parchemin sculptés récurrents et décorées de médaillons floraux en marqueterie de buis, d'ébène et d'ivoire..










En 1921, il rejoint le studio La Maîtrise en tant que directeur artistique et entame une période de production prolifique. La pleine floraison de son talent apparaît alors dans ses conceptions raffinées de meubles et ses intérieurs complets. Sa production s'inspire des dessins des XVIIIe et XIXe siècles, avec une approche moderne.











À l'exposition de 1925, Dufrène ést partout. Outre le pavillon La Maitrise, il conçoit le petit salon de l'ambassade française, une boutique du fourreur Jungman, et la rangée de chaussures sur le pont Alexandre Ill. Le développement stylistique de Dufrene set poursuivit jusque dans les années 1930, lorsqu'il expérimenta avec de l'acier et du verre.

S'adaptant rapidement au mouvement Art déco, les années 1930 furent tout aussi actives.

Ses intérieurs étaient éclectiques, allant des hôtels particuliers à l’avant-garde, en passant par le verre, le métal et les miroirs, mais aussi par les commandes du Mobilier National pour les ambassades et du Palais de l’Elysée à Paris. Il restera à La Maîtrise jusqu'en 1952. 

Il meurt à Nogent-sur-Marne en 1955. Aujourd'hui, une grande partie de son travail reste non identifiée.